En remontant le fleuve - Page 2

  • Toutes mes félicitations aux Talibans

    A priori, je n’avais aucune sympathie pour vous. Cela date des années où vous avez dirigé l’Afghanistan, protégé Ben Laden et malmené la moitié de la population afghane, les femmes.

    Il n’empêche que si vous avez aujourd’hui gagné la partie si facilement, face à une armée afghane du moins en parole, surarmée, payée par les Américains (y compris les salaires…) mais composée de la part la plus veule et la plus incapable de la population, c’est que cette victoire s'est faite avec le peuple afghan. Cela horripile les gens qui m’horripilent, cela fait déjà une très bonne raison de ne pas cacher son plaisir…

    Plaisir égal à celui vécu en 1975 lors de la débâcle des Américains au Vietnam. Après une dizaine d’années d’horreurs infligées au peuple vietnamien, deux millions de civils et un million de soldats pro-indépendance tués, les fascistoïdes US s’en allaient la queue entre les jambes… Sans trop de pertes, juste quelques 58'000 soldats morts pour cette guerre inique. Le prix à payer s’est révélé plus lourd, avec la question des vétérans de cette guerre, complétement paumés, déséquilibrés, incapables de se remettre de toutes les horreurs qu’ils ont commises dans cette terre lointaine dont ils n’avaient aucune idée. Rappelons qu’aujourd’hui encore, des enfants naissent malformés à cause des milliers de tonnes d’agent orange (dioxine) déversés sur les terres de ce pays. Cette infamie doit rester gravée dans l’Histoire, chaque fois qu’on pense « USA ». Comme Hitler pour les Allemands. Ils ont voulu un Reich de mille ans, ils l’ont. Un Reich d’infamie.

    Maintenant que vous avez libéré l’Afghanistan de ses patrons étrangers, il vous reste à mener sa barque en évitant les écueils de votre précédente domination. J’ai l’impression que vous êtes sur le bon chemin. De toute façon, l’EI a l’air de vouloir vous y forcer. Eux sont des terroristes internationaux, vous étiez pour établir la loi qui vous plaît sur votre pays. La contradiction a d’ores et déjà éclaté, nul besoin de s’étendre, sauf pour dire que c’est presque une chance pour vous : la distinction est visible jusque sous nos latitudes. Il n’y a plus que des fanatiques de l’occidentalité, au hasard les Français, pour ne pas le voir.

  • Catastrophisme

    Je ne sais si vous êtes comme moi, mais je persiste bon an mal an à m’acheter le journal du dimanche. On a les vices que l’on peut…

    Mais je ne suis jamais déçu, j’y trouve toujours matière à réflexion, positive ou négative (plus fréquemment…). Ce jour-ci, c’est le billet de Océane Dayer, environnementaliste qui m’interpelle.

    Le sujet : le dernier rapport du GIEC. La dame en est toute retournée de joie. Il n’y a plus de doutes possibles, c’est nous qui sommes coupables. Et qui devons tout changer tout de suite. Est-ce que cette dame a conscience du fait que depuis sa création, le GIEC, qui n’est pas une assemblée de chercheurs mais de compilateurs, ne fait que sélectionner les articles qui vont dans son sens ? Et cela fait trente ans que cela dure…

    Toutes les voix critiques ont été soigneusement éliminées, les thèses contradictoires ignorées. Aucun chercheur depuis trente ans n’a reçu le moindre crédit s’il n’était pas aligné sur la thèse correcte, la seule admise. Ce n’est pas que je nie la réalité des perturbations climatiques actuelles, ni que je défende la primauté des hydrocarbures, bien au contraire : ceux qui en reçoivent les royalties me déplaisent au plus haut degré : brutes sanguinaires qui ont dépensé plus de cent milliards de dollars en construction de mosquées wahhabites dans le monde entier…

    Ce n’est pas la question. Le problème, c’est l’approche d’abord totalement irréaliste de la question. Si l’on supprime l’énergie thermique du jour au lendemain, la population terrestre va mourir de faim dans l’année. L’idéologisme écolo forcené a fait que plusieurs pays européens ont renoncé à l’énergie nucléaire. Et donc ont fait refonctionner leurs centrales thermiques au charbon. On veut passer au tout électrique, mais personne ne sait comment produire cette électricité. Il va bien falloir aborder cette question de front un jour ou l’autre…

    On apprend dans ce même journal que les vieilles dames ont trop chaud dans leur appartement et en veulent au Conseil Fédéral. Et si on supprime toute énergie issue de carburants fossiles, nul doute qu’elles se fâcheront du fait qu’il fait trop froid chez elles cet hiver…

    Il serait peut-être temps qu’on en revienne à un petit peu de bon sens. Malchance, un des rares politiciens ayant la tête sur les épaules, Benoît Genecand, est décédé il y a peu. Ce sont les meilleurs qui partent les premiers…

  • Agit-prop

    Je ne suis sûrement pas le seul à le penser : chaque fois que j’écoute la radio ou la télé, j’assiste à une séance d’agit-prop digne des années 30. Les thèmes principaux sont : le féminisme, le réchauffement climatique et le soi-disant multi-culturalisme.

    D’une manière incessante, les femmes revendiquent non l’égalité, mais la direction des affaires. Ce matin, la direction des musées. Bien que la plupart des musées sont dirigés par des femmes, la nouvelle venue se présente en pionnière de la situation et revendique des quotas. Bonne idée, madame, cela donnera peut-être quelques chances aux éléments masculins de la branche…

    Une fois, ce serait presque amusant, mais c’est tous les jours le même refrain. Elles veulent le pouvoir, tout le pouvoir. Dans dix ans, les hommes (blancs) seront relégués à la case manoillons de dernière classe. Si on laisse faire…

    Il faut espérer que les jeunes hommes réagissent et ouvrent les yeux, voire s’organisent entre eux pour lutter contre le sexisme féminin. Rendez-vous compte : une correspondante sur cette plateforme TdG prétendait que le féminisme n’est pas sexiste, alors que c’est son essence même…

    Sur le réchauffement climatique, pas de surprise : le GIEC fait feu de tout bois, histoire de refroidir l’ambiance… Pour le moment, j’arrive à 70 ans et je n’ai jamais connu de mois de juillet aussi froid. Alors parlons de dérèglement climatique, ce sera déjà un pas dans la bonne direction. Le GIEC a compulsé 14'000 études et en a tiré un rapport. Et si elles étaient toutes biaisées par l’apriori idéologique qui sévit depuis trente ans ? Seuls les poissons vivants remontent le fleuve, les poissons morts coulent avec…

    Chaque personne interviewée, questionnée, mise en valeur sur les ondes suisses se doit de venir d’ailleurs. Seule est intéressante une personne d’origine lointaine, de sexe féminin et si elle est homosexuelle, alors c’est le Graal…

    Je reconnais que nos médias se doivent d’être ouverts au monde. Mais être fermés à ce point sur notre nature de Suisses est pour le moins inquiétant. Surtout que c’est nous qu’on paie pour la redevance. Quand je pense que l’initiative No-Billag a été refusée…