La grande peur

Par une curiosité que certains jugeront ou jugent malsaine, je continue de suivre ce qui se dit dans les médias de base, ceux destinés à informer ou former la population en général. Envie de savoir ce qui se propage. J’en ressors chaque jour un peu effrayé. On nous parle de changements de sociétés obligatoires. Les femmes doivent occuper les places dominantes partout, parce qu’elles sont femmes. Les enfants peuvent changer de sexe comme vous, vous ne pouviez pas changer de chemise, voici 50 ans. Des allochtones s’arrogent des droits ici que vous n’oseriez pas imaginer si vous, vous alliez vous installer dans leurs pays d’origine. La liste est longue au point de paraître infinie. Tout incident est mis sur le dos du changement climatique, mais on oublie de préciser que les grands incendies sont à 90% d’origine humaine, que l’érosion des côtes est un phénomène naturel irréversible, quel que soit le climat, que la marge d’erreur dans l’évaluation du niveau des mers est de +/- 2 mètres alors que l’on nous serine que ce niveau monte de 2.5 mm par an…

Dans le domaine de l’apprentissage – j’ai évité le mot « éducation » -, c’est encore pire. Les enfants à l’école semblent subir un véritable endoctrinement sans que l’on puisse y faire grand-chose. Vous avez dit « démocratie » ? Quel est votre pouvoir de citoyen sur ce qu’on leur enseigne ? Ce manque complet de corps idéologique suisse s’est montré le plus cruellement sur l’affaire des fonds en déshérence des années 90, que tout le monde a oublié. Je rappelle ici encore une fois ce qu’a déclaré Jacques-Simon Eggly au décès de Bergier : il lui avait fait remarquer qu’il avait construit un rapport complétement à charge contre la Suisse (qui aurait, selon ce rapport, contribué à prolonger la guerre au profit des Allemands, ce qui est parfaitement absurde). Bergier lui aurait répondu que tout le monde savait tout le bien que la Suisse avait fait durant la 2ème guerre mondiale. On a vu ce que cela a donné face aux pressions des démocrates américains… L’immense majorité des gens qui enseignent l’Histoire en Suisse sont des militants de gauche ou d’extrême-gauche. Ce n’est pas sans conséquences…

De tous les côtés, on voit des attaques contre les intérêts généraux de notre pays. Pensez un peu à cette initiative scélérate « Pour des multinationales responsables », qui voulait que les sous-traitants de ces multinationales soient soumis à une législation suisse. Souvenez-vous du tollé à gauche quand l’honnête Isabelle Chevalley a fait venir un ministre burkinabé expliquer aux Suisses que son pays ne voulait pas d’une législation étrangère s’appliquant aux petites et fragiles entreprises de son pays…

La grande peur, c’est que tout ce matraquage finisse par fonctionner. Et aboutir à un clivage profond avec tendance à la guerre civile plus ou moins larvée. Mais je n’y crois pas vraiment, avec cette nuance que l’échantillon de population que je côtoie a mon âge. Et si la nouvelle génération adoptait l’idéologie de la RTS ? Il faudrait plaindre leurs enfants…

Commentaires

  • Ce soir, dans Forum, apologie d'une militante anti-islamophobie et contre le capitalisme, sous l'oeil complaisant de la RTS...
    Les bienfaits de la convergence des luttes. Et nous on doit payer une redevance pour subir ça...

  • Et de trois, on reste dans le catéchisme féministe et gauchiste…
    Il est probablement inconcevable pour cette journaliste, d'interroger un représentant d'une convergence des luttes, portant sur la résistance des hommes, blancs et patriotes

  • Plus aucune diffusion de notre tévé n'est crédible, dès lors que cette enteprise fait appel à des techniciens venus de Chine, en dépit de toute nécessité de sécurité informatique & autre, pour problèmes dits "techniques" qu'aucun tech IT CH ne pourrait résoudre, sur des appareils Sonny, donc Japonais donc concurrents à la Chine.
    Dire qu'une telle décision de la Chaîne TV Suisse faisant appel à intervenants Chinois, aux frais des contribuables Serafe, just before votation Fev, est un euphémisme x3.

    Suis-je assez claire sur le modus operandi du "introduction par le bas, si le haut est illégal",
    ou faut-il rappeler comment nos banques privées just new in Gva, ont engager, par packs, des informaticiens Chinois résidents Place des Alpes, venus "employés temporaires d'agences Chinoises", repartant chaque 3 mois en Chine mais revenus sur simple visa touriste dans la mme bque privée, celle employant au même moment à Genève un croupier de Monaco, qui copia les données-client à sa portée et en fit son bizz, conduisant à la fin du modèle bancaire Suisse avec secret bancaire.

    Clair que 20 ans après, je dis ça, je dis rien. Où dois-je signer "asinus"?

  • "Il y a une dizaine d'années, j'avais signalé dans un blog de la TdG que le personnel médical de religion musulmane refusait absolument de se désinfecter les mains avec une solution à base d'alcool. Les réactions furent évidemment hyper-violentes, un des commentateurs suggérant que les médecins des HUG d'origine musulmane devraient porter plainte contre moi, l'affreux identitaire borné. Aujourd'hui, rétrospective des Dicodeurs avec Didier Pittet, créateur de la solution hydro-alcoolique en question : il confirme totalement ce que j'avais écrit. Il a dû se rendre 14 fois à Ryad pour discuter avec des autorités islamiques pour faire une fatwa autorisant l'alcool pour la désinfection des mains. Il a pris conscience du problème quand il a appris qu'une infirmière avait été bannie de sa maison familiale par son père parce qu'elle l'avait fait... C'est exactement cela dont les citoyens ordinaires ne se rendent pas compte, pleins de bonne volonté qu'ils sont : les moyens qu'il faut dépenser pour tirer en avant des peuples largement sous-développés. Pour quel résultat ? Avoir des wokistes par la suite chez nous..."

  • En ce moment, le grand mensonge continue : les Vanuatu condamnée par le réchauffement climatique... Il est 15h35 sur la Première, vendredi 7 janvier.
    "Lorsque les eaux du Pacifique se sont mises à monter", disent-ils. Jamais ils ne se rendront compte que ce n'est pas les eaux qui montent, mais leur île qui est vouée à disparaître. Mettez un morceau de sucre dans une tasse thé, vous comprendrez...

  • Jean-Paul*@ Merci pour votre commentaire sur le blog (où je suis interdit...)
    de Goetelen (naturopathe, donc opposé aux vaccins par profession...).
    *Écrit par : Jean-Paul 05h36 - samedi 08 janvier 2022

  • divergente@ Ok, vous en voulez aux Chinois. Certes, certes. Mais que faites-vous de nos amis américains ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Snowden
    Vous avez déjà vu l'ambassade US à Genève ? Savez-vous à quoi servent ces étranges panneaux sur l'étage supérieur ? Le blème, ce n'est pas la Chine, l'Ouzbekistan ou les USA, c'est Genève...ville un peu trop internationale pour être honnête.

  • Pour ce qui est de la politique de la Chine et de son pouvoir sur le monde entrepris depuis la nomination du fonctionnaitre du parti communiste, ce Xi, un fonctionaire du parti né d'un haut fonctionnaire du parti, on sait que ce dernier se veut dominer Mao dans l'historique chinois, dont il a coulé tous anniversaires, ce dont on se fiche.
    Par contre. On ne se fiche pas que,
    Tout citoyen du monde démocratique se base sur un dénomitateur commun: la culture, enregistrée et stockée, même au niveau ADN. Tik Tok est un truc inventé par un chinois, en prison. Utilisé par des mia de connards en nos contrées, qui en ont fait un milliardaire, cet enventeur chinois n'est pas le seul à déranger par le bizz qu'il a suscité. Mais il est emprisonné, tandis que ces djeunes aux lèvres gonflèes se la font, sur Tik Tok.. Donc tout va bien pour ces gonflés des lèvres de canard et leurs suiveurs.

    Public d'accros aux lèvres de canard et aux fesses gonflées, ce qui fait passer sous silence le mental conduisant à un tel traitement des femmes.

    Soit plusieurs paramètres qui, dans un entonnoir que quelques sites dans ce monde permettent (Miami aux US, Dubai aux EA, Russie, etc) ce que rapportent fric et pouvoir.

    - Ce que votre blog permet de rappeler.

  • "Savez-vous à quoi servent ces étranges panneaux sur l'étage supérieur ? "
    Non. Mais j'ai du tenir le coup à travailler dans cette étude Rue du Mont Blanc, malgré mes maux de tête subitement aggravés, sans aucun traitement possible, pour lesquels aucun médecin ne m'a permis de savoir qu'en face, les antennes de la Poste de la Rue du Mt Blanc pouvaient en être la source.

  • Comparez l'adresse IP avec les précédents commentaires.

  • "La grande peur, c’est que tout ce matraquage finisse par fonctionner. Et aboutir à un clivage profond avec tendance à la guerre civile plus ou moins larvée. Mais je n’y crois pas vraiment, avec cette nuance que l’échantillon de population que je côtoie a mon âge. "

    L'actuel est, dans la population Suisse et frontalière éduquée, en âge de procréer, de ne pas s'engager à enfanter.

    Nos générations, celles que nous avons éduquées, qui ont hérité d'un patrimoine familial ancestral Suisse remontant à avant l'avancée des cultures issues d'islams dans le monde, car la Suisse en a hébergé les réfugiés à nos dépents, dont nous avons doté de quelques biens,

    sont confrontées, lucides, à l'énorme dette Covid résultant des achats de doses de vaccin attribués à 3-4 pharma, dont nos gouvernants les accablent.

    Ce qui est énorme en termes de dette fédérale à rembourser, et de non respect des droits du citoyen. Mais nos jeunes Suisses, déjà confrontés à une concurrence déloyale européenne, sous prétexte de "libre-circulation" face au moins-offrant sur leur propre marché du travail,

    savent que leurs responsabilités financières, si ce n'est fiscale, seront engagées sur d'autres terrains

    et concluent par, si ce n'est baisser les bras, chasser sur d'autres terres, et surtout ne pas faire d'enfant.

    De tels motifs fondés dans le rejet d'enfanter devrait inquiéter la masse de nos fonctionnaires, sociologues, psy et autres statisticiens employés dans nos administrations, qui ne savent comment donner droit d'asile à toute femme maghrébine incapable de travailler, mais susceptible de faire 6 gosses aux frais du social. Sauf que ces gens auront besoin de retraite avant âge Suisse et leurs enfants, d'aide sociale et de logements séparés, et d'aides qui devront être doublées,

    - où le fonctionnement de la boucle sociale (pour GE, Hospice Général) se referme faute de moyens, et fait appel à d'autres financements (détournement de fonds d'un donnateur privé, décidé par le Conseil, au profit de réfugiés)

    - où le contribuable étranglé, au salaire soumis à RHT (ne touchant que 80%) bien que travaillant plein pot sous Covid, est licencié pour fin 2021,

    - n'a plus aucun motif de supporter les dérégulations répétées de GE ou de Ville de GE allant à l'encontre de toutes lois.

  • Géo. les banques suisses et les ricains, tout un poème, n'est-ce pas?

    Les Chinois, eux, n'ont jamais attaqué les banques suisses.

    Bonjour l'obsession.

  • "Le blème, ce n'est pas la Chine, l'Ouzbekistan ou les USA, c'est Genève...ville un peu trop internationale pour être honnête."

    Donc Genève à plusieurs problèmes... OK, je sors.

  • A propos de la Barbey dont je ne découvre qu'aujourd'hui la polémique et la vidéo sur le covid et la Chine. C'est drôle. jusqu'au moment où elle prolonge la propagande impérialiste sur la Chine. Là, ce n'est plus drôle. D'autant plus qu'on est bien plus libre de circuler en Chine qu'en France ou même en Suisse.

    Et il n'y pas pas UN système de crédit social, mais plusieurs. Système qui existe aussi chez nous sous d'autres formes.

    D'autres vidéos ne sont pas drôles du tout: le permis de conduire, le bancomat, c'est d'une profonde débilité.

  • Cette "propagande impérialiste" qui ne peut se taire sur l'étrange libération du Tibet de 1951, par une Chine si bienveillante et si pacifique… que les Tibétains se révoltèrent en 1959, en votant avec leurs pieds…

  • Pierre-Alain Tissot@ Les Tibétains ont le grand tort d'habiter une région décidément trop stratégique...
    Et encore une fois, sommes-nous bien placés pour donner des leçons après des siècles d'impérialisme ? Quand j'entends parler d'annexion de la Crimée dans les médias français, je ne peux m'empêcher de penser qu'ils devraient rendre son indépendance à la Savoie, annexée en 1860 avec un référendum plutôt bidonné...
    Sans parler de toutes les colonies françaises autour de la planète. Au fait, la France ne serait-elle pas le dernier pays colonialiste du monde ? Qui va faire péter des bombes atomiques à Mururoa ? Et pourtant, il a été un moment question pour nous de leur acheter leur avion de combat...

  • Rendre l'indépendance à la Savoie ?
    En effet, l'annexion de la Savoie en 1860, après un référendum bidonné. a certainement été regrettée par beaucoup de Savoyards, même s'ils n'ont pas été véritablement réprimés.
    Les Tibétains, eux, n'ont même pas bénéficié d'un référendum ; ils ont seulement appris, à la fin de l'été 1952, qu'un "Traité des 17 Points sur les Mesures pour la Libération Pacifique du Tibet" avait été signé sous la contrainte le 23 mai 1951, à Pékin.
    Est-ce que la petite armée tibétaine. quelques milliers d'hommes, qui servait surtout à garder les postes frontières, menaçait la Chine ? Dotée d'un armement de fortune, cette armée, qui apportait aussi une certaine couleur aux cérémonie publiques, fut incapable de contenir les Chinois.

  • "Sommes-nous bien placés pour donner des leçons, après des siècles d'impérialisme ?"
    Comme Suisses, l'impérialisme de certains voisins, proches ou lointains, est tout à fait condamnable et ceci sans rougir !
    Bien sûr, comme nombre de petites nations, le faible Tibet était situé trop près d'un puissant voisin en mal d'expansion, mais à part céder lâchement devant l'espace vital, de sinistre mémoire, exigé par certains peuples, rien ne peut justifier son annexion…

  • Pierre-Alain Tissot@ Au cas où vous ne l'auriez pas encore compris, je vous fais humblement remarquer que la raison du plus fort est toujours la meilleure. En fait de droit international, c'est d'ailleurs la seule loi qui compte...
    Raison pour laquelle j'ai accepté sans problème de faire l'armée et comme grenadier, en plus, dans un temps où il y avait 150 divisions soviétiques aux frontières de l'Est de l'Europe. Je suis le seul de ma bande d'amis à l'avoir fait, les autres étant soit objecteurs- en fait des petits bourgeois pour lesquels il était hors de question de mettre en péril leur petit confort et de sortir des jupes de maman - ou des gens qui ont fait une sorte de comédie pour passer pour des cas psychologiques graves.
    Quand je parle de "stratégiquement trop important" pour le Tibet, je fais allusion au fait que la plupart des grands fleuves asiatiques y prennent leur source. L'importance de l'eau ne vous échappe probablement pas. Mais aussi, minerais d'importance stratégique, etc, etc...
    Et donc, si le Tibet n'était pas sous contrôle chinois, il serait très vraisemblablement inféodé d'une manière ou d'une autre aux pires impérialistes de la planète : les Étasuniens...

  • "Et donc, si le Tibet n'était pas sous contrôle chinois, il serait très vraisemblablement inféodé d'une manière ou d'une autre aux pires impérialistes de la planète : les Étasuniens..."
    Comme le serait d'ailleurs très vraisemblablement la Crimée. On pense que Poutine a fait débarquer ses petits hommes verts quelques jours avant l'arrivée des "marines". On dit aussi que les Étasuniens avaient déjà dessiné les plans de leur future base à Sébastopol. Je ne peux évidemment pas le prouver mais à ce que je pense avoir compris de la géopolitique depuis tant d'années, cela me paraît très vraisemblable...

  • Le Tibet, tout comme la Mongolie intérieure, ont été intégrés à l'Empire chinois par l'invasion mongole du XIIIe siècle, époque où Genève était une principauté épiscopale dépendant du Saint Empire Romain-Germanique. Depuis, presque rien n'a changé en Chine, alors qu'à Genève....

  • Je crois que c'est ça l'avenir : comparer nos histoires. Et on verra qui veut toujours envahir les autres et qui ne le fait pas. En gros, les Européens ont cherché à soumettre militairement l'entier de la planète et les Étasuniens ont repris le flambeau par le biais du néo-colonialisme. Les Soviétiques ont cherché à les concurrencer, en voulant faire main basse sur l'Afrique, sans succès (mais cela n'a pas été tout seul...). Les Chinois imitent la stratégie des USA avec succès ...
    Les couinements des Européens face à la Russie sont dérisoires et ils le savent.
    C'était peut-être bien le but de Poutine...
    Perso, je me chauffe au gaz. J'espère que Olaf Scholz saura remettre au pas sa folle ministre des Affaires étrangères et que North Stream II fonctionne...
    J'aime bien faire du bois, mais juste pour le plaisir...

  • Vous feriez bien de couper du bois pendant qu'il y en a encore. Les États-Unis vont certainement arriver à empêcher la ratification de North-Stream II par l'Allemagne, grâce à une pression nouvelle là où ça fait mal en Europe. Vous n'aimez pas le charbon ? Vous devriez certainement trouver des gisements dans votre région et ainsi ouvrir des mines utiles à toute la population. Je peux vous mettre en contact avec des spécialistes chinois dans le domaine.

  • "Vous devriez certainement trouver des gisements dans votre région" Vous rêvez, rabbit. La Suisse a connu WWII et a cherché à ne pas dépendre complétement de l'Allemagne. J'ai fait un peu d'écolage en aviation et en rentrant avec mon instructeur sur LSGB, j'ai vu une construction à mi-hauteur sur Collonges, dans la région de St-Maurice. On ne l'a voit normalement pas de la plaine, mais en avion pas de problème. Mon instructeur m'a dit que c'était des restes d'une exploitation de houille. J'y suis allé à pied. Très intéressant. Cela doit être devenu un repaire de braconniers : plein d'ossements de bêtes...
    On est en Valais...

  • J'adore les gens qui parlent du Tibet alors qu'ils n'y sont jamais allés, qui n'ont jamais parlé à des Tibetains et qui n'ont pas vu le développement extraordinaire de cette province chinoise: barrage, routes, tunnels, etc.

    Ceux qui ont voté avec leurs pieds sont les aristocrates qui maintenaient le pays dans une féodalité digne de notre moyen-âge.

    Dans le même temps les infrastructures des ricains pourrissent sur pied.

  • Faut-il s'interdire de parler d'un pays où l'on est jamais allé ?
    La lecture de nombre d'ouvrages et les témoignages de la diaspora n'auraient aucune valeur ?
    Êtes-vous à ce point imperméable aux aspirations et aux droits des petits peuples ?
    Votre biais en faveur des régimes autoritaires et dictatoriaux de l'Est, versus votre haine des "ricains" sont vraiment caricaturaux … et empêchent tout débat sensé, c'est bien dommage !

  • Grandes peurs, autres: dominations de l'Or Bleu et failles de sécurité IT mondiales,

    - cf. Le Tibet, entre autres ce 3e pôle convoité par les gouvernants Chinois et ce depuis trop de temps dans le silence assourdissant de l'ONU et ses agences droitdelhommistes ou environnementales

    Plans etc. sur l'ensemble des pays d'Asie impactés:
    https://asialyst.com/fr/2015/11/13/le-tibet-sous-le-poids-des-barrages-chinois/

    - Après ce vieux Sun & la NSA, on coulue sous un flot de failles de sécurité IT non-stop .
    Tandis que le Gov de Quebec a fermé ses systèmes, ces failles sont au sein de nos sites gouvernementaux (Log4Shell, biblio Java en circuit entre nos unis etc), failles de sécurité fondamentales où la Suisse reste flasque - backdoors gravées/ nouveaux fabricants de chips dont distribuées c/Alibaba (opensource chinoises), sans parler du bluetooth (vive la 5G Huawei autorisée en Suisse).,

    https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/pekin-repond-aux-sanctions-americaines-avec-un-microprocesseur-made-in-china-1040818

    https://www.presse-citron.net/log4shell-pourquoi-cette-enorme-faille-0-day-fait-paniquer-les-experts/

    PS. impressionnant, l'accent suisse-allemand parlé sans failles aux bords du lac de Zurich (Tibet fermé aux étrangers: me suis contentée du Népal et de la Birmanie), par des Tibétains.

  • « Celui qui contrôle le Tibet domine le piémont himalayen ; celui qui domine le piémont himalayen menace le sous-continent indien ; et celui qui menace le sous-continent indien peut à n’importe quel moment se saisir de l’Asie du Sud, et même de toute l’Asie. »
    George Ginsburg " La Chine communiste et le Tibet "


    https://www.ege.fr/infoguerre/2008/12/l%25e2%2580%2599or-bleu-tibetain-et-l%25e2%2580%2599intarissable-soif-de-puissance-de-la-chine

  • C'est bien l'idée qui a germé dans l'esprit des Anglais et des Américains. L'indépendance de l'Inde (1947), inquiétait les puissances occidentales du fait de la perte de leur base stratégique dans une région cernée par la menace communiste (URSS, Chine).
    L'ancien royaume du Tibet, intégré à la Chine par l'invasion mongole du XIIIe siècle, était vaste et des communautés tibétaines importantes se répartissent dans les provinces environnantes (Yunnan, Sichuan, etc.). L'administration de la province avait été confiée par les empereurs de Chine aux hauts dignitaires religieux, faisant tous partie de l'aristocratie tibétaine.
    Les Han, ethnie majoritaire en Chine, ne se sont pas autrement intéressés de ce qui s'y passait et un régime féodal a perduré jusque dans les années 1950. À cette époque, 80% de la population tibétaine vivait dans le servage de seigneurs locaux.
    En parallèle, le frère de l'actuel Dalai Lama qui vivait à Guangzhou où il a épousé une Han, a lui même décidé de tenter la carte occidentale, puisque Mao Zedong après de nombreux entretiens avec le Dalai Lama et le Panchen Lama, ne pouvait accepter de laisser subsister les reliques d’un état princier et médiéval dans une province chinoise.
    La tension politique orchestrée par la Grande-Bretagne et les USA n'a fait que croître aux frontières, obligeant l'armée populaire à rétablir l’autorité centrale au Tibet dans les années 1950.
    Il faut encore rappeler que la Chine s'était fait grignoter plusieurs territoires (au Viêt Nam, en Inde et en Sibérie), alors qu'elle était absorbée par sa guerre civile puis par l'occupation japonaise (période allant de 1927 à 1949), et qu'il n’était pas question de lâcher le Tibet au risque de voir tout le pays se démembrer.
    Comme il n'arrivait pas à ses fins, le Dalai Lama a quitté le Tibet en 1959 avec une petite communauté, qui entretient le mythe de l'indépendance et la rivalité politique avec Beijing, avec le soutien des gouvernements occidentaux pouvant y trouver un intérêt stratégique politique et économique. Ce qui n'est pas du goût des Indiens, ni des Népalais, débordés par les agitateurs tibétains installés chez eux et entretenus par eux depuis plus de 50 ans.

  • "Est-ce que la petite armée tibétaine. quelques milliers d'hommes, qui servait surtout à garder les postes frontières, menaçait la Chine ? Dotée d'un armement de fortune, cette armée, qui apportait aussi une certaine couleur aux cérémonie publiques, fut incapable de contenir les Chinois." (Pierre-Alain Tissot)


    La faillite de l'armée tibétaine n'a pas été son incapacité à contenir l'armée chinoise.

    La faillite de l'armée tibétaine fut son incapacité en 1903 à retenir le dalaï-lama.


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9dition_militaire_britannique_au_Tibet_(1903-1904)


    Après que la Chine ait elle-même failli à contenir les armées barbares des alliés des huit nations qui avaient en tête de renvoyer la Chine à l'age de la pierre pour la coloniser et l'exploiter comme l'Afrique, selon les ambitions des impérialistes esclavagistes du cartel européen de dépossession de l'époque:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_des_huit_nations

    https://web.archive.org/web/20190111082519/https://africa24.info/2018/08/14/la-chine-donne-un-ultimatum-a-la-france/

    Les chinois n'ont pas oublié.

  • Evidemment, si vous reprenez la propagande des historiens chinois, donnée en fin de l'article de Wikipédia, on a qu'un son de cloche, toujours le même, celui des impérialistes de l'Est !

  • "Les Chinois n'ont pas oublié".
    Les humiliations des Occidentaux, des Japonais et autres, certes !
    Mais les faibles Tibétains ont-ils humiliés la Chine ?

  • Vous faites exprès ou c'est juste pour passer le temps ? Le Tibet est une province chinoise depuis plus de 700 ans et les tibétains font partie de l'un des 56 groupes ethniques du pays.

  • Pierre-Alain Tissot@ Je vous renvoie à ce commentaire :
    Géo 19h08 - mardi 11 janvier 2022
    "Je crois que c'est ça l'avenir : comparer nos histoires. Et on verra qui veut toujours envahir les autres et qui ne le fait pas."

  • "Faut-il s'interdire de parler d'un pays où l'on est jamais allé ?"

    L'ignorance n'est pas un argument.

    "La lecture de nombre d'ouvrages et les témoignages de la diaspora n'auraient aucune valeur ?"

    Tout dépend de la nature de ces ouvrages. La diaspora est corrompue jusqu'à la moelle, instrumentalisée par les impérialistes et ce n'est qu'une oligarchie qui ne représente pas l'immense majorité du peuple tibétain. Vous êtes tellement ignorant de la Chine qu'il faut que Chuck et le lapin vous expliquent certains faits fondamentaux.

    "Êtes-vous à ce point imperméable aux aspirations et aux droits des petits peuples ?"

    Et maintenant l'insulte! La Chine protège mieux que nombre d'autres pays ses minorités ethniques. La meilleure preuve est que ces minorités ethniques n'ont jamais été soumis à la politique de l'enfant unique.

    Il se trouve aussi que votre souci des "petits peuples", je ne l'ai jamais encore lu sous votre plume. Je n'ai pas lu de votre part une évocation des Kogis, des Yanomamis, des Tasmaniens, de la piste des larmes,. des génocides contre les Américains (des vrais pas les envahisseurs européens racistes qui les ont massacrés), des parcages dans des "réserves", des petits peuples de la Papouasie occidentale, des Penans, de Bruno Manser, du peuple des Sentinels, rien je n'ai jamais lu de votre part sur un quelconque des sujets prenant la défense des "petits peuples" face à la colonisation et à l'impérialisme européens. Détrompez-moi svp.

    En attendant vous jouez le perroquet de la propagande occidentale qui prépare une guerre contre les pays qui ne veulent pas céder un pouce de leur souveraineté. Même la Suisse est devenue le laquais des ricains.

    "Votre biais en faveur des régimes autoritaires et dictatoriaux de l'Est,"

    Des pays - pas des régimes, propagande encore et encore, visant à calomnier ces pays - dont le peuple soutient à une large majorité leur gouvernement. Ca vous fait chier, mais c'est comme ça. Et vous vous croyez en démocratie quand le pouvoir réel n'est pas politique, mais économique et il n'y a aucune démocratie économique?

    "versus votre haine des "ricains" sont vraiment caricaturaux …"

    Critique, pas haine. Mais visiblement vous ne savez pas faire la différence. Et ce que je critique c'est la politique criminelle menée par les gouvernements successifs à base de "we cheated, we lied, we stole". Voilà les positions que vous défendez. Vous n'avez aucune morale. Vous me dégoûtez.

    " et empêchent tout débat sensé, c'est bien dommage !"

    Effectivement un débat avec un perroquet qui recrache la propagande des assassins, cela n'a aucun intérêt. Quand vous critiquerez la politique d'interventions militaires, de coups d'Etat des ricains vous commencerez à être crédible, en attendant... instruisez à d'autres sources qu'impérialistes si vous voulez arrêter de faire du psittacisme.

  • "Evidemment, si vous reprenez la propagande des historiens chinois, donnée en fin de l'article de Wikipédia, on a qu'un son de cloche, toujours le même, celui des impérialistes de l'Est !"

    wikipédia sur les sujets sensibles fait partie de la propagande impérialiste. Votre parti pris est éloquent. Evidemment pour vous les guerres de l'opium, la politique de la cannonière, le massacre de Nankin, le pillage du Palais d'Hiver, l'invasion du Tibet par les Anglais, ça n'a jamais existé.

    Vous êtes du genre négationniste.

  • En 2018, j'ai visité le mémorial du massacre de Nanjing: un lieu tragique, bouleversant, qui s'inscrit dans la mémoire.

  • @ rabbit & co. J'ai beaucoup de peine à comprendre, ce désir qu'ont certains, de se soumettre à la vision des empires de l'Est alors qu'ils rejettent viscéralement les empires de l'Ouest, qui pourtant les font vivre.
    La Chine, si puissante et tentaculaire, a-t-elle tant besoin du soutien d'une telle prose érudite, "Mao a choisi la carte occidentale" contre les "reliques d'un état princier et médiéval" tout en salissant un dalaï-lama et ses agitateurs tibétains, entretenant le "mythe de l'indépendance".
    Décidément, la Chine bénéficie de nombreux appuis (désintéressés ?) sur "En remontant le fleuve" !
    Pourtant. la Chine se défend très bien toute seule et cela, avec une arrogance assumée.

  • "Mais les faibles Tibétains ont-ils humiliés la Chine ?" (Pierre-Alain Tissot)


    Il me semble avoir parlé d'une faillite si l'on parle des tibétains.

    Si par contre vous souhaitez parler des chinois au Tibet, plutôt que de parler de revanche ou de représailles, vous pouvez aussi parler de colonisation.

    Comme quoi les chinois n'ont pas oublié ce que les occidentaux leur ont appris.

  • "Mais les faibles Tibétains ont-ils humiliés la Chine ?"

    Les faibles Tibétains ont voulu envahir le Bhoutan qui ne s'est pas laissé faire, comme les Waldstaetten contre les Habsbourg. Le Tibet du Sud a été envahi par les Anglais et n'a jamais été restitué au Tibet. Encore un qui n'a jamais entendu parler de la ligne McMahon...

    Encore votre ignorance de l'histoire.

  • Sauf qu'aujourd'hui, c'est la Chine qui s'essaie à grignoter le Boutan…

  • "la Chine bénéficie de nombreux appuis (désintéressés ?) sur "En remontant le fleuve" !" (Pierre-Alain Tissot)


    Des appuis de quelle nature ? Allant dans quels sens ?

    Et vous dites que ces appuis supportent la Chine.

    Avez-vous considéré la possibilité que ces "appuis" ne supportent pas "La Chine", mais supportent des représentations d'une réalité ?

    Ce que Msieur Géo évoque lorsqu'il écrit ... "comparer nos histoires" ?

    Qu'est-ce qui est en jeu, dans ce blog retiré des scènes diplomatiques internationales ?

  • Et pour expliquer l'inexpliquable à M. Tissot, on peut maintenant lui dire que j'ai passé 2 ans en Chine, que j'ai visité le pays de Beijing à Macao et de Chengdu à Hong Kong. Et cerise sur gâteau, que ma compagne depuis 30 ans vient de Shanghai et que, pendant toutes ces années, elle a eu l'occasion de me commenter dans le détails tous les événements politiques survenus dans son pays depuis 1950. Comme source d'information, on ne fait pas mieux. De plus, avec le mandarin pour langue maternelle, elle peut savoir tout ce qui se passe dans le pays grâce aux réseaux, qu'ils soient communs ou personnels. Et tout ça constitue une information plus fiable que la presse mainstream, quelle que soit son origine.

  • M. Daniel, "Votre souci des petits peuples" :
    J'ai été un des rares militants pour la cause de Timor Oriental en Suisse romande, alors que les médias restaient silencieux, au point que certains me surnommait "Monsieur Timor".
    J'ai milité avec les indépendantistes de l'Erythrée, du Sahara Occidental, je soutien encore la cause des Papous de la Nouvelle-Guinée occidentale, occupée par l'Indonésie depuis 1963.
    Je suis membre de longue date du Fonds Bruno Manser, soutenant les Penan du Sarawak.
    De même pour les Karen de Birmanie ou alors les Arméniens, les Assyro-Chaldéens, les Yézidis ou le grand peuple kurde…
    Pour tous ces peuples opprimés, pendant des décennies, j'ai écrit à de nombreuses reprises dans les journaux romands, à des ONG et maintenant sur la toile.

  • J'ai passé une journée avec Bruno Manser et un orchestre de jazz au Festival de Montreux 1993. Après l'avoir connu, l'annonce de sa disparition fut un choc.

  • @ rabbitt & co, "Le Tibet est une province chinoise depuis plus de 700 ans"
    Pourtant jusqu'à la dynastie des Qing (des Manchous), le Tibet reste en dehors de l'empire chinois et il ne devient un vassal des Quing qu'en 1720, tout en conservant ses propres institutions.

  • C'est ce que j'entends par: «L'administration de la province avait été confiée par les empereurs de Chine aux hauts dignitaires religieux, faisant tous partie de l'aristocratie tibétaine». Que les Han s'en soient vraiment souciés, c'est une autre question. Il n'en reste pas moins que les Mongols ont ajouté le Tibet à leur nouvelle conquête et qu'il n'y a aucune raison de refaire l'histoire.

  • Aha, je vois mieux le profil... J'ai bossé pour le CICR à Timor après l'Angola en 1990. L'infirmière et moi étions les seuls expats sur place, d'ailleurs. Ce n'était pas une guerre. Les maquisards étaient soigneusement préservés par l'armée indonésienne, parce qu'ils justifiaient leur présence sur place et donc leur mainmise sur l'économie locale, le café en particulier. Dans la région du Metepian, où tout le monde savait qu'il restait quelques dizaines de Fretilin (et leurs femmes et enfants), un jour en pleine brousse, une poule traverse devant mon 4x4. Vous avez déjà vu des poules sans un village à côté, pas loin ?
    Et donc, si moi, misérable petit "ingénieur sanitaire" (agua e saneamento) je peux si facilement savoir où ils sont, vous pensez bien que l'armée indonésienne...
    Ce qui m'avait frappé à l'époque, c'est l'attitude de la communauté internationale vis-à-vis du Koweit (on m'a envoyé sur le chantier de la GWI peu après...) et son indifférence par rapport au Timor (Est). Et d'ailleurs, cela a fini par arriver. Les Indonésiens ont renoncé à leur domination. Mais se souvenir qu'en 1975, la tendance était à la Révolution : Vietnam, Cambodge, Angola, etc, etc... (Zhou Enlai). Les Américains ont été les premiers à presser les Indonésiens à réprimer le Fretilin...
    J'ai eu l'occasion de discuter avec Arsenio Horta, le frère du Prix Nobel. J'ai encore son n° de tél dans un carnet...
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Ramos-Horta
    Il était pro-indonésien...
    Il faut savoir que les autochtones maubères étaient très divisés. 35 langues locales sur cette petite île...
    Moralité : quand on entre dans la réalité des choses, sur le terrain, on se rend compte que ce qui est raconté dans la presse ne vaut pas grand chose.
    Au prochain épisode, je vous parlerai de Tombouctou, UNICEF 1986...

  • Les intervenants du site "En remontant le fleuve" sont, le plus souvent, très intéressants même s'ils ont des idées bien arrêtées.
    Ils ont un peu tendance à un certain "entre-soi" d'intellectuels, "ceux qui savent"…
    L'homme de la campagne, surtout s'il a encore de la terre aux souliers comme moi, est regardé de haut, s'il ose perturber la ligne du site…
    Pour des conservateurs (?) comme vous, c'est un peu décevant.
    Malgré tout, je souhaite une belle suite à votre blog.

  • Merci pour votre témoignage sur Timor.
    Cornaqué par un ami Timorais de Suisse, j'ai aussi rencontré et parlé avec le président Xanana Gusmao, dans un hôtel à Genève.

  • Pierre-Alain Tissot@ Ne vous méprenez pas. Aucune trace d'un quelconque mépris envers vous de ma part. Je ne suis pas responsable du ton des autres commentateurs. Nous sommes ici dans la confrontation d'idées. Les autres intervenants sont comme moi choqués des pensées impérialistes (américaines et françaises) exprimées aujourd'hui à l'encontre de la Russie. Et de la Chine...
    Il est vrai que vous devez vous sentir un peu seul. Souvenez-vous de cet "Infrarouge" sur la chaîne suisse où Zemmour avait en face de lui dix opposants...

  • Pierre-Alain Tissot@ J'ajouterais que pour moi, vous êtes au sens de Montaigne un honnête homme. Mais si être un honnête homme aujourd'hui, c'est donner des sous à MSF pour faciliter la tâche de ces brigands de passeurs de chair humaine, vous devez considérer que vous trouverez en face de vous des gens s'opposant (même fortement) à cette conception, pour des raisons très valables.
    cf. "La ruée vers l'Europe" de Stephen Smith.
    L'humanitarisme est à remettre en cause, urgemment. Le bilan des actions humanitaires est à mon avis négatif. On fait plus de mal que de bien, partout.
    Parce qu'on déresponsabilise, d'abord, et qu'on est manipulé, ensuite.

  • Merci Géo, sur cette question, je suis du même avis que vous. Il faut absolument s'opposer à l'invasion migratoire africaine et musulmane. Il en va de la survie des peuples européens.

  • Géo est un aventurier à la plume facile. Il devrait persévérer dans cet art et écrire des fictions inspirées de ses observations et fréquentations. Le meilleur exemple est Henry de Monfreid.

  • Étrange proposition que vous me faites là, rabbit, vous qui avez expliqué en long et en large que vous ne vouliez pas écrire de roman ou autre...
    Si P-A Tissot prétend avoir de la glèbe qui colle à ses souliers, c'est pour mon compte la réalité qui me colle aux bottes. Et j'ai l'impression que si j'écrivais de la fiction, cela dénaturerait ce que je raconte de véridique. Je suis très mal à l'aise de regarder un film dont le scénario ne me paraît pas cohérent, et c'est souvent le cas...
    Comme exemple, je pense à 1984. Orwell nous décrit une société sous direction du Parti communiste, mais très curieusement, il nous montre un prolétariat qui jouit de ses pleines libertés, alors que les membres du parti vivent sous un joug terrible. Cela m'a semblé tellement bizarre que je n'ai pas fini le livre...
    Comme vous le savez, les sociétés communistes sont ultra-contrôlées et cela concerne tout le monde. Les déviants sont vite repérés par les comités de quartier et ce genre de système a besoin de main d'oeuvre taillable et corvéable à merci. D'où les goulags...
    A propos de réalité et d'honnêteté intellectuelle, je me suis souvenu après coup que c'était l'infirmière qui avait fait cette remarque sur la poule perdue en brousse. Sherlock, c'était elle et moi je n'avais que le rôle de Watson...

  • pat
    Dont acte.

    Il ne vous reste plus qu'à vous mobiliser pour les petits peuples du Donbass dont des villages sont actuellement bombardés par les néo-nazis au pouvoir à Kiev...

    @Géo
    Non, pas des romans, mais une biographie ou comment on passe d'une jeunesse mao avec recrutement dans les grenadiers pour préparer le Grand Soir à "une certaine admiration pour le maréchal et Vichy, pour les militaires, et certainement pour l’OAS aussi. "

    Purée j'ai mouché Macherel, vous ne réagissez pas, style bave du crapaud et blanche colombe?

    Actualité: tuerie de Chevaline. Le scénario est clair. Le cycliste est massacré: 7 balles (impacts ils disent), soit pratiquement tou un chargeur. Voyant cela l'Irakien remonte dans sa voiture, sans sa fille aînée, fait une marche arrière pour se mettre dans le sens de la marche, roule sur le cycliste, et pour son malheur bute contre le terre-plein qui décollent les roues arrières et immobilise la voiture. L'assassin a eu tout le temps de recharger et de tuer les témoins de son crime. Une traction avant aurait pu sauver cette famille...

    La piste est locale. Si le meurtre n'est pas gratuit, je ne comprends pas.

  • "style bave du crapaud et blanche colombe?" Tout juste. Je me suis même épargné une citation de Jacques Demougin "Les mensonges de la guerre d'Algérie" expliquant un peu l'attitude des rebelles de l'armée française. Il note qu'ils ont très mal pris le fait de se parjurer vis-à-vis de leurs supplétifs algériens auxquels ils avaient promis de ne jamais les laisser tomber. Vous savez ce qu'il est arrivé aux harkis : plus de cent mille d'entre eux bouchoyés, torturés, mutilés et tués dans des circonstances atroces par le peuple algérien sous la pression du FLN. Ceci dit, les attentats de l'OAS sont évidemment impardonnables.
    Je n'ai aucune admiration pour le régime de Vichy mais j'estime qu'étudier l'Histoire consiste à essayer de dénouer ses fils sans vouloir appliquer des critères contemporains. Pas facile d'avoir Hitler et sa puissance en face de soi quand on est dans le camp des vaincus. Vae victis...

    Je vois que comme tout le monde, vous êtes fasciné par : Actualité: tuerie de Chevaline. Le scénario est clair.
    Le scénario est clair pour vous ? Il y a beaucoup de suspects possibles. Le jour avant, un type était venu au camping et avait eu une grosse engueulade avec l'Irakien. Qu'est-il devenu ? A-t-il même été interrogé ?
    L'Irakien était certes irakien mais aussi et surtout kurde. Ce n'est pas à vous que j'ai besoin d'expliquer la différence. Quelques semaines plus tard, deux militantes kurdes ont été abattues à Paris pour d'obscures raisons. Avec un 7.65...
    Un possesseur de ce type d'armes (probablement courant en France depuis la Libération pour des raisons évidentes, bien cachées dans les caves), un ancien légionnaire, a été suspecté pendant quelques temps. Il s'est suicidé...
    Que le cycliste soit l'objectif du tueur reste en effet assez probable. Il y a dans cette histoire à la fois trop de munitions et pas assez selon qui devait être abattu. Le tueur n'avait pas assez de balles pour tuer la gamine de 7 ans. Il a essayé de le faire à coups de crosse...et comme vous le dites, ce que j'ignorais, il a mis 7 balles dans le cycliste...
    Je présume qu'un jour, on en saura un peu plus. Mais bon, sans remonter au crime de Lurs (l'anglais abattu avec sa femme et ses enfants était actif dans la chasse aux savants allemands que se disputaient Américains, Anglais et Soviétiques. Il aurait pris sa famille avec lui comme couverture), il y a l'affaire Grégory. Toujours pas de résultat.
    Et chez nous, l'affaire Ségalat et l'affaire Légeret...

  • "Tout juste."

    Je me suis quand même permis d'en remettre une couche.

    Alors cette biographie?! Je serai votre premier lecteur. Il ne faut pas laisser passer une telle expérience! Bon sang! J'en apprends tous les jours (façon de parler) sur vos expériences. Et en plus vous ne tirez pas la couverture à vous (la poule par exemple). Vous êtes un témoin.

    "Il note qu'ils ont très mal pris le fait de se parjurer vis-à-vis de leurs supplétifs algériens auxquels ils avaient promis de ne jamais les laisser tomber."

    Oui, je sais, et je sais que l'histoire se répète avec l'Afghanistan. Les occidentaux n'ont aucune parole. Quand ça les arrange.

    Chevaline: quand j'écris scénario, c'est sur le déroulement de l'attaque. Uniquement. Pour les suspects, je n'en sais rien. Mais précisons un peu ce scénario des faits. Oui, les 7 impacts, c'est nouveau pour moi, comme le fait que la fille aînée a vomi.

    Donc.

    La voiture s'arrête sur un parking. Le père et la fille sortent, la fille vomit, le cycliste arrive, il est abattu d'au moins 7 tirs qui l'atteignent. Le Luger contient 7 cartouches dans le chargeur plus une dans la chambre. Y a-t-il eu un tir raté? Ou était placé le tueur? La police doit le savoir, mais ne communique pas. Suite à cette première salve, l'Irakien regagne sa voiture, et c'est ce que j'ai décrit dans mon précédent commentaire. Si l'Irakien est la cible, ça n'est pas très professionel, il aurait eu une chance de s'échapper sans la butte.

    Maintenant si ce n'est pas un crime gratuit (?), je fais l'hypothèse d'un guet-apens prémédité, organisé. Or le guet-apens ne marche pas avec une voiture qui n'est pas la première cible. Et personne ne pouvait prévoir qu'elle s'arrêterait là pour cause de mal au coeur de la fille aînée, ni ne pouvait connaître la destination de cette famille qui ne connaissait pas la région. Un tueur professionnel n'aurait laissé aucun témoin et aurait su qu'il y avait deux filles si la cible était la famille. Héritage et tout ça.

    Dans le cas du cycliste, ce ne devait pas être la première fois qu'il faisait le parcours. Il devient prévisible pouvait être attendu. Question: comment s'est déplacé l'assassin? A-t-il rattrapé et dépassé le cycliste? Autre chose, l'assassin a vu la voiture arriver, se parquer, l'Irakien et sa fille sortir de la voiture, et il n'a rien fait avant l'arrivée du cycliste. L'assassin n'avait apparemment pas de téléphone portable...

    Maintenant après lecture de moult romans d'Agatha Christie (l'assassin est pratiquement toujours celui qui se trouve le plus près de la victime), je soupçonnerai le second cycliste (Anglais, RAF). Qui modifie la scéne de crime. Qui voit la fillette tituber avant de tomber... Je dis ça, je ne dis rien.

    Fascine, non, j'aime réfléchir sur les énigmes.

  • "l'assassin a vu la voiture arriver, se parquer, l'Irakien et sa fille sortir de la voiture, et il n'a rien fait avant l'arrivée du cycliste."
    Non, là, cela ne colle pas. Le cycliste a forcément dû arriver avant, sinon l'assassin aurait renoncé et renvoyé à plus tard...
    Et en l'occurrence, il a été obligé de faire le ménage et il n'avait pas assez de balles.
    Cela doit turbiner fort dans la tête des enquêteurs...
    PS. Oubliez la biographie : vanitas vanitatum, et omnia vanitas... De plus, cela ferait beaucoup de boulot...et je suis tout de même assez paresseux...

  • Un fait divers qui se transforme en complot ? On est pile-poil dans l'air du temps.

  • C'est peut-être une des clés de l'énigme : c'est trop vite parti sur la thèse du complot international, vu les fonctions de l'Irakien assassiné...

Les commentaires sont fermés.