• Frères humains...

    Frères humains qui avec moi vivez, n’ayez pour moi votre cœur attendri. Il est temps que l’on vous assène quelques vérités plutôt que des vœux totalement hypocrites.

    Je ne vous aime pas beaucoup, il faut bien le dire. On vous montre la Lune, vous vous obstinez à regarder le doigt. Réchauffement, réchauffement, criaillez-vous en sautant sur vos chaises universitaires. Oui, mais on est bientôt huit milliards d’habitants sur cette planète, alors qu’il y a à peine quelques années, on était quatre milliards. On dirait que les habitants de certaines parties du globe ne savent faire qu’une chose : des enfants. Et encore, je suis gentil : je ne suis même pas encore sûr qu’ils sachent qu’en faisant ce qu’ils font, ils risquent bien d’avoir des gosses… Oui, parce que pour beaucoup d’humains, c’est une découverte assez récente. Tous manipulés par la conservation de l’espèce, tous sous hormones (enfin, quand on est jeune…).

    On vous montre la Lune, c’est-à-dire le problème n°1, vous répliquez réchauffement, vortex de plastique dans les océans, biodiversité en chute libre. Pas une seconde vous vous posez la question de qui est à l’origine de ces problèmes. Quand un Africain jette négligemment son sac plastique dans la rue, aucune importance. Quand tous les Africains jettent tous leurs sacs en plastiques à la mer, les mers sont pleines de plastiques. 90% des plastiques en mer sont issus de l’Afrique ou de l’Asie, les 10% restants aussi mais on ne peut le prouver. Mais il faut culpabiliser l’Europe…cela paie plus. Pour les ONG, cette bande d’organisations d’escrocs plus ou moins avoués, les organisations internationales, pas beaucoup mieux. Gros salaires, gros privilèges, grosses tricheries sur les CV des gens engagés (vous engagez un seul Pakistanais, et après c’est cuit : il n’y aura plus que des Pakistanais. Des surdoués du CV bricolé. Le type de 23 ans qui a deux thèses universitaires et 250 publications scientifiques reconnues. Vous faites quelques recherches : c’est son frère qui dirige l’université qui lui a accordé ces titres… )(histoire vécue par mon chef de projet au Burkina qui s’est vu écarté d’un poste aux NU par ce genre de rival…).

    Mais vous continuez comme des abrutis à soutenir les pires ennemis de nos intérêts. Il est donc assez compréhensible que je ne vous aime pas. Je ne vous souhaite en aucun cas une bonne année et :

    https://www.youtube.com/watch?v=sC1wo7CVuqI

    « J’en connais des immondes, je les garde pour les Suisses ». A l’attention spéciale de Gislebert, qui pense que les Français aiment bien les Suisses…

  • 50 ans de MSF

    Ronny Braumann ce soir sur Forum. Les relations quelque peu houleuses avec le Comité International de la Croix-Rouge. Ou dit plus simplement, entre Français et Suisses…

    Souvenirs de la première guerre du Golfe. On est à Ruweished, en Jordanie, à la frontière de l’Irak. Les Scuds de Saddam passent sur nos têtes. On ne sait pas trop si les Israéliens vont réagir et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette hypothèse n’est pas à exclure. C’est alors que le responsable sécurité de MSF décide de construire un immense emblème de 20 m sur 20, une grande Croix-Rouge. Vu les circonstances, les instances juridiques du CICR ne sont pas intervenues avec trop de force, mais cela sentait l’abus d’emblème à plein nez.

    Mais cela avait commencé bien avant. En fait, ces gros malins de Français, pardon, de médecins MSF, n’avaient rien trouvé de mieux que de copier l’emblème de la Croix-Rouge d’une telle façon qu’il était impossible de les discerner. Or il y a une différence fondamentale entre MSF et le CICR : MSF est politiquement engagée, elle est l’expression de la volonté politique de l’Union Européenne. MSF est l’ONG officielle de l’Europe. Quand MSF va chercher des migrants en Méditerranée, en faisant le boulot des passeurs au nez et à la barbe de Frontex, MSF travaille au nom de l’UE. Faut le savoir et ne pas l’oublier… Est-ce que le CICR fait le boulot des passeurs, pour leur éviter la prison ? Non.

    Le CICR a bien évidemment réagi sur l’abus d’emblème, qui vaut protection pour la Croix-Rouge, alors que MSF est une organisation de coopérants, ayant conclu un pacte avec une des parties du conflit, en contradiction totale avec l’action de la CR. Réaction de génie des Français, je veux dire de MSF : inverser le drapeau de la CR. Et donc de retomber sur le drapeau suisse. Cela a donné lieu à des moments assez surréalistes : l’ambassadeur de Suisse en face de guignols l’envoyant se faire foutre parce qu’il croyait avoir à faire à des Suisses… L’arrogance des Français est absolument sans limites…

    Sans Frontières, si vous préférez. Ils ont bien dû céder, et changer leur emblème. Aujourd’hui, leur job est d’aider à l’invasion de l’Europe par les nouveaux Barbares. Honte à ceux qui donnent le moindre sou à cette organisation !

  • Claudine Gabarbey s’en va…

    C’est comme cela que j’avais compris son nom, à l’époque…Pour ma part, j’ai toujours considéré qu’elle s’en tirait plutôt bien. J’étais allé voir « Bergamote » dans le chef-lieu de ma vallée reculée et j’avais beaucoup aimé…

    Il n’y a pas beaucoup d’humoristes romands que j’apprécie. Wiesel n’a qu’une seule corde à son arc : viser le capitalisme et les abominables bourgeois. Je ne doute pas que l’ultra-gauche, au pouvoir dans nos médias, boive du petit-lait. Le petit-lait, c’est très bon pour la santé, mais cela reste un médicament. Les Vincent sont complétement limités. Leur ressort comique est basé sur l’imitation de l’accent suisse-allemand, forcément comique et/ou haïssable, selon votre degré de genèvitude…

    Si ceux-ci s’acharnaient sur d’autres accents, leur sort serait vite réglé. Voir Michel Leeb…

    Le journaliste qui l’interviewait ce soir a juste omis un léger détail : la RTS donne son temps d’antenne durant les infos du matin à des fake news une fois par semaine, où Kucholl joue le rôle d’un affreux suisse-allemand censé nuire aux intérêts de la planète/ de la société/ des femmes/ selon les semaines. On entend rire l’animatrice de service derrière, en général Romaine Mérard.

    Claude-Inga Barbey abandonne ses chroniques, sous le coup d’accusations de racisme de la part des Woke de par ici. Elle part en souhaitant bonne chance aux humoristes qui vont devoir assurer la suite. Elle dit bien qu’elle faisait de l’humour pour les gens de sa génération et que celui-ci ne passe plus. Le Grand Chambardement…

    Les trentenaires tiennent le couteau par le manche, et ce qui les amuse, c’est de mépriser les suisses-allemands. Les Vincent ont un succès fou, et je ne vois rien d’autre chez eux. Ah, si : une série ridiculement mauvaise sur la vie de Jésus, déjà dénoncée par un autre blogueur…

    Reste le phénomène Nathanaël Rochat. Le seul qui échappe (puisque que Claude-Inga Barbey s’en va) au wokisme ambiant.

    Pourvu que cela dure.