Dies irae

Pour ma part, j’adore cuisiner. Autrefois, il y a longtemps, quand j’habitais un immeuble minable à Neuch, j’avais le privilège d’inviter l’une ou l’autre de mes charmantes voisines pour profiter de mes créations.  Je me suis fait à l’idée que je pouvais en profiter seul. C’est la création qui compte, après tout. On prépare son repas avant plus ou moins midi. Et donc, depuis pas mal de temps (mon retour en CH…), je m’inflige la Une en épluchant mes légumes. Ce n’est pas par pur masochisme, comme pourrait le croire rabbit. Je ne me régale pas du cours de la Bourse…mais je m’intéresse aux messages que l’on envoie au vulgum pecus. Et ce n’est pas de la tarte…

Alors aujourd’hui, une (in)certaine Laura Chaignat (j’ai vérifié sur Google…) nous parle des trous du cul vaudois (vers 11h34 sur les Dicodeurs, la Première). C’est de l’humour, selon ce que nous prétendent nos autorités en la matière. Elle est Jurassienne (j’étais sûr qu’elle était Italienne, vu la haine quasi Adamarresque de la Suisse et du canton de Vaud…) et donc par définition hait les Vaudois. Qu’elle se rassure, on le lui et leur rend bien ! Puisqu’elle est en si bon chemin, je lui suggère de lancer une initiative pour que les Jurassiens rejoignent enfin leur pays d’adoption, ce pays de la jalousie et de la haine réciproque qu’est la France !

Bon voyage, pétasse jurassienne ! (C’est de l’humour, paraît-il…)

Commentaires

  • Voua aimez les Dicodeurs ?

  • C'est sur Sottens ?
    Je m'en souviens fort bien: la pièce policière du mardi soir avec Picoche, Durtal et Gallois, ou «Mardi les gars» d'Émile Gardez et Michel Dénériaz, plus l'émission pour enfants du samedi en fin d'après-midi, suivie de celle qui m'a fait découvrir le jazz et dont l'indicatif était «Jivin at Jarvis» de Lionel Hampton (1), sans oublier - mais comment le pourrait-on - «Le disque préféré des auditeurs» du dimanche matin où le public hypnotisé réclamait sa ration hebdomadaire de «Colline aux oiseaux» des magiciens Patrice & Mario (2).
    Et c'est la réponse que vous attendiez ?

    (1) https://www.youtube.com/watch?v=Rqb6iztzHEI
    (2) https://www.youtube.com/watch?v=AhfaoGIqCQE

  • "Et c'est la réponse que vous attendiez ?" De votre part, oui...

  • Vous êtes à nouveau en tête des blogs les plus commentés et ça devrait faire monter les prix. On dit merci rabbit !

  • Ce qui compte, c'est la qualité et non la quantité. Ce classement n'a aucune valeur...

  • C'est du business, vous ne vous y ferez jamais. Néanmoins, il faut savoir que les Jurassiens ont été Français entre 1792 et 1815: République Rauracienne, département du Mont-Terrible, puis département du Haut-Rhin. Cette particularité à permis au grand-père de mon arrière-arrière-grand-mère de faire une belle carrière militaire sous Louis XVI, le Consulat, l"Empire et Louis XVIII. C'est ce qui s'appelle tirer parti des opportunités, quelles que soient les circonstances politiques.

  • Les Vaudois ont été burgondes, savoyards, puis bernois. Ils ne doivent leur "indépendance" qu'à Napoléon. Dans ce domaine, on n'a aucune leçon à donner aux Jurassiens. Mais disons que nous, premier canton francophone* à entrer dans la Confédération alémanique, sommes reconnaissants d'y être... ce qui ne semble pas le cas des Jurassiens.
    * et donc premier canton helvète, donc helvétique.

  • Votre camarade Roland Jaccard est donc décédé ? M. Olivier en fait l'éloge funèbre sur son blog, après avoir dressé son panégyrique il y a deux ou trois semaines. Aura-t-il droit à l'hommage d'une plaque dans quelque palace lausannois ?

  • "Aura-t-il droit à l'hommage d'une plaque dans quelque palace lausannois ?" Ou dans quelque piscine parisienne à minettes ?

  • Question pour les lecteur de votre blog, Géo, mais aucune obligation d'y répondre.

    Suis-je le seul à trouver les photos quotidiennes d'un blog voisin absolument horribles? Celle du jour vraiment pour moi, c'est le pompon.

    Dies irae, comme vous écrivez.

    Désolé aucune opinion sur les déconneurs (c'est pas le bon terme?), je n'écoute jamais ça. Même par curiosité aujourd'hui.

    Des goûts et des couleurs bien évidemment...

  • Je partage votre opinion sur les photos du blog voisin, mais comme vous le dites : des goûts et des couleurs... Ce qui m'horripile bien davantage, c'est la mentalité "artiste"... et je pense que je n'ai pas besoin de vous faire un dessin...

  • J'ai compris très tôt qu'il ne s'agissait pas d'une approche artistique, mais sociologique (ou "humaniste" selon la deuxième acception de ce terme). Pour simplifier, on peut parler de photo classique revue et corrigée par l'École de Chicago. Compte tenu de ma formation, j'accorde plus d'importance aux décors qu'aux modèles.

  • Quoi de neuf sous le soleil ?

  • Justement, le soleil et donc le beau temps, j'ai tendance à en profiter...et j'espère qu'il en est de même pour vous. Avez-vous lu les mémoires de Churchill ? Très impressionnant, quand on parle de Cassandre...

  • Ce livre est dans la pile de livres que je dois encore lire avant l'extinction des feux (ou des espèces) . Je vais le lifter au sommet.

  • Confirmation de mon billet sur l'attitude des talibans envers l'EI :
    https://jrbelliard.blog.tdg.ch/archive/2021/09/24/afghanistan-mesures-des-talibans-pour-eliminer-l-etat-islami-317581.html

  • Du gibier de potence, ou je ne m'y connais pas.

  • «Ce qui m'horripile bien davantage, c'est la mentalité "artiste".»

    Excellente horripilation... que l'on ressent aussi sur des blogs "cinéma" ou "littérature"...

  • À la radio ou à la télévision, quand on demande l'avis du premier quidam venu, il n'hésite pas à le donner même si c'est banal et inutile. Le progrès apporté par les réseaux sociaux, c'est qu'il n'est plus nécessaire de poser de question.

  • C'est à propos du commentaire de petard ? J'attendais ça...
    Le problème de la culture et des arts, c'est que c'est davantage un marché qu'autre chose. La différence avec Coca Cola, c'est que la qualité du produit n'a plus aucune importance. Seule compte la cote de l'"artiste"...

  • Non, c'est à propos des médias qui incitent à faire parler des gens qui n'ont rien à dire, de façon à justifier leur rôle de porte-parole de l'opinion publique, tout en imposant un point de vue dicté par "les intérêts supérieurs de la nation" ou quelque chose comme "ça. Petard va bien, lui.

  • "de façon à justifier leur rôle de porte-parole de l'opinion publique," Cela de plus en plus facilement que les médias censurent tous les avis défavorables...

  • Dans le monde des médias comme comme dans celui de la politique, il faut arriver à vendre sa camelote pour se positionner sur le marché (corps électoral ou lecteurs + publicitaires et sponsors) et y rester compétitif. Donc, on privilégie un "produit" porteur et on élimine ce qui pourrait déranger.

  • "il faut arriver à vendre sa camelote pour se positionner sur le marché (corps électoral ou lecteurs + publicitaires et sponsors)"

    Le lapin en est resté au 20e siècle. Il ne s'agit plus de vendre le journal, mais de vendre de la propagande et des mensonges de façon à manipuler l'opinion d'une majorité de gogos qui n'ont pas le temps de s'informer correctement. Les plus grands médias (corrompus) appartiennent à des milliardaires qui n'en ont rien à faire de faire des bénéfices avec leurs journaux (ils sont pratiquement tous déficitaires). Il veulent faire passer un discours qui comme aujourd'hui aboutit à une dictature sanitaire et au mariage pour tous. Bientôt le mariage avec un animal? Dans LBGT on oublie le Z. Y a pas de raison de l'omettre, non?

  • Je vous laisse tous tous les deux, vous allez bien ensemble...

Les commentaires sont fermés.