• Les Français vont-ils enfin comprendre la leçon ?

    Ils viennent de se faire éjecter du marché des sous-marins australiens. Et comme par hasard, par leurs amis étasuniens et anglais. Cela fait des années qu’ils servent de supplétifs aux menées anglo-saxonnes, du Kosovo (voir le livre de Jacques Hogard cité dans le billet précédent) au Sahel. Sauf que dans ce dernier cas, ils se sont mis tout seuls dans le piège, en éliminant ce cher Khadafi…

    Ce qui a provoqué le pillage de ses arsenaux par les djihadistes, la descente sur le Mali et l’opération Servane. Alors l’Histoire nous a resservi ses vieux plats : l’alliance entre Français et Touaregs. Ce n’est pas du tout par hasard que les Français ont laissé échapper les djihadistes de Tombouctou (Tin Bukhtu, le lieu de la Vieille…). Les Français connaissent depuis toujours les projets d’indépendance des Touaregs (Tamacheks…) sur la 7ème région du Mali. Ils savent plus ou moins le potentiel minier de cette région, à voir les cadavres de camions de la Compagnie Générale de Géophysique (de Schlumberger, sauf erreur) abandonnés sur place (vus en 1986 lors de ma mission pour l’UNICEF). Les Français ont cru faire jeu égal avec les USA et en même temps, mener leur propre jeu sur cette région. Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils avaient des pensées sur l’avenir géologique de cette région, en mettant de côté les intérêts maliens. Je ne me prononce pas sur l’équité du procédé. Les Maliens ont-ils un droit sur l’Azawad ? Rien n’est moins sûr…

    Mais les Français devraient comprendre que leurs intérêts ne sont pas liés uniquement aux Étasuniens. Même si Putine apparaît en Europe comme un dictateur, l’honnêteté intellectuelle minimum demande de considérer l’ère Yeltsine. Le bradage à vil prix des grands consortiums russes à des hommes d’affaires pour la plupart juifs, c’est-à-dire disposant de relations étroites avec les USA. Les Français devraient un peu plus considérer l’attitude de l’Allemagne, qui continue à vouloir la réalisation du pipe-line direct de Russie, sans passer par l’Ukraine, totalement soumise aux USA et qui réclame chaque année un milliard de dollars de droit de passage de ce gaz. Sans strictement rien faire, le parasitisme dans toute sa splendeur.

    En contradiction avec mon billet sur les F-35 ? Oui et non. Jusqu’à ce jour, la Suisse ne connaît qu’un pays clairement hostile : la France. Toutes les décisions européennes hostiles envers nous viennent de ce pays : éjection d’Erasmus, des programmes de recherche, de la Bourse européenne. Et on leur aurait acheté leur Rafale ?